Ville idéale du futur
Une vision entre écologie, modération et intelligence

Panorama de la ville idéale du futur

L’image que l’on se fait de la ville du futur dépend majoritairement des attentes qui nous sont propres, de nos valeurs, de notre situation personnelle et professionnelle ainsi que de notre ressenti général face à la situation actuelle de dégradation climatique sans précédent. Il n’existe pas ainsi une seule version de la ville idéale du futur, mais des millions, des milliards. Malgré tout, certaines ambitions sont globalement partagées, en matière d’habitat, de mobilité ou encore de qualité de vie. Dans cet article, nous parcourons celles qui nous semblent être des caractéristiques plausibles de la ville idéale du futur.

Sur quoi définit-on la ville idéale du futur ?

Les critères de la ville idéale du futur diffèrent en fonction de la sensibilité de chacun. Certains y verront d’abord une ville à taille humaine, propice à l’échange communautaire. Pour d’autres, la dimension écologique sera primordiale, prenant le pas sur les autres. Dans l’idéal, la ville du futur se voudra un mix parfait entre les dimensions écologique, sociale, éthique et économique, devant la vitrine responsable du concept de développement durable. Que de possibilités ! Mais adoptons une approche plus concrète.

Ville idéale du futur

La ville idéale, telle que nous pouvons l’imaginer, serait :

Ville idéale du futur

Gestion durable de l’eau et des ressources, développement ou consolidation de l’identité culturelle de la ville, accès facilité au logement pour tous, emploi de main d’œuvre locale exclusivement… On peut également imaginer que la ville idéale du futur excelle en la matière.

Ainsi si l’on résume, la ville idéale du futur serait intelligente, durable, autosuffisante, résiliente – capable de palier à des situations de vulnérabilité en anticipant les risques en milieu urbain… Mais, puisque c’est bien le citoyen qui est au cœur de la ville, il s’agira également de provoquer une prise de conscience globale sur les enjeux sanitaire, économique et écologique.

La ville idéale du futur, une cité au ralenti ?

A l’heure actuelle, ce que certains experts et économistes pointent du doigt comme étant la cause de la situation climatique, c’est la consommation effrénée, la recherche du développement, à tous prix. Les espaces urbains ne cessent, effectivement, de se développer. Est-ce qu’il ne s’agirait pas de mettre pause pour casser cette dynamique d’extension croissante, pour se focaliser sur l’optimisation de l’existant et la recherche d’une meilleure qualité de vie ? Il s’agit d’une réflexion parmi tant d’autres, mais qui est loin d’être anodine pour autant.

A quoi ressemblera la ville du futur si l’on ne réagit pas ?

Si l’on ne change pas le modèle urbain actuel et notre façon de consommer, il y a fort à parier que la ville du futur n’existe pas. Au-delà des enjeux sociétaux et économiques, l’on constate une réelle urgence à faire évoluer les espaces urbains actuels en versions plus écologiques. Réduire la pollution, maîtriser l’impact environnemental des constructions, économiser les ressources en eau… tout cela devient progressivement prioritaire et il convient d’en prendre conscience.

Consultez nos autres guides sur la Smart City